thème :   le plus vu
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 11 octobre 2019 à 16h30

Conseil de la MEL : rassemblement pour des transports publics accessibles

CONSEIL DE LA MEL DU 11 OCTOBRE : ON SE MOBILISE !

Pour la gratuité des transports en commun lors des pics de pollution,
Pour son déploiement progressif,
Pour l'arrêt de l'installation des portiques de sécurité.

L'agglomération lilloise détient le triste record de deuxième ville la plus polluée de France pour les particules fines (PM10, particules de diamètre inférieur à 10 micromètres).
Les habitants de la métropole lilloise sont particulièrement exposés aux polluants atmosphériques. Responsables d'impacts conséquents sur la santé et de 1700 décès prématurés sur la Métropole lilloise en 2018, il est fondamental de prendre des mesures concrètes pour améliorer la qualité de l'air et la qualité de vie des habitants.

En septembre 2019, les actes et les résultats se font toujours attendre !

Ce 11 octobre, une décision sur la gratuité pendant les pics de pollution va être enfin étudiée au conseil de la MEL. Soutenons cette proposition et réunissons nous devant la MEL à 16h30 !

Face à l'urgence climatique, sociale et sanitaire, la réduction des émissions de polluants et la réduction des inégalités d'accès à la mobilité en ville sont indissociables et indispensables. Il est donc urgent d'aller plus loin en garantissant un accès libre au service de transport public pour toutes et tous.

C'est pourquoi nous demanderons aussi :

  • l'expérimentation de la gratuité les dimanches ou sur une semaine par mois,
  • un moratoire sur l'implantation des portiques de contrôle d'accès au métro.

Pour toutes ces raisons, mobilisons nous ce 11 octobre lors du conseil de la MEL !

Appel soutenu par Alternatiba Lille, Alternatiba Roubaix, ANV COP21 Lille, Collectif d'Usager.e.s des Transports de la MEL, Les Amis de la Terre Nord, Union syndicale Solidaires Nord, Youth For Climate Lille

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir