Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 2 février 2019 à 15h

Pour un féminisme décolonial ! avec Françoise Vergès.

Une rencontre organisée par l'Atelier d'histoire critique.

Françoise Vergès est une militante féministe décoloniale. Elle travaille en particulier sur les questions de races et de genres et pointe l'invisibilisation des femmes racisées et des classes populaires, notamment dans les luttes féministes dites "universalistes", construites autour d'enjeux qui sont propres aux femmes blanches et plutôt bourgeoises.

Dans son livre "Le ventre des Femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme" (2017), elle analyse en particulier le traitement réservé aux femmes racisées des classes populaires de la Réunion.

Dans les années 1960-1970, l'état français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la politique de gestion du ventre des femmes stigmatisées en raison de la couleur de leur peau.

Samedi 2 février 2019,
15 heures à l'Espace Angela Davis,
74 Rue d'Artois, 59000 Lille.
Entrée libre.

Suivez-nous sur Facebook : Atelier d'histoire critique

Source : message reçu le 3 janvier 00h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir