Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 24 novembre 2018 à 15h

Révolution en Allemagne : il y a 100 ans, le prolétariat faisait trembler la bourgeoisie

Après quatre ans de massacres et le gigantesque espoir suscité par l'Octobre rouge de 1917 en Russie, les marins de Kiel, en Allemagne, entraient à leur tour massivement en lutte contre la guerre impérialiste. Alors que la bourgeoise s'évertuait à poursuivre à tout prix la boucherie et les massacres des tranchées, le prolétariat refusait de payer davantage le prix du sang. Cette mutinerie de la Baltique ouvrait la voie à un véritable soulèvement, au développement d'une grève de masse s'étendant rapidement dans toute l'Allemagne, ébranlant l'Europe et l'ensemble du monde. Le prolétariat, notamment à Berlin, faisait surgir des conseils ouvriers, comme à l'Est un an plus tôt.

Mais la bourgeoisie allemande était bien plus intelligente et mieux préparée qu'en Russie. Tirant les leçons de la prise du pouvoir des bolcheviques, elle mit fin à la guerre en signant l'armistice pour tenter de stopper le danger d'extension de la révolution et brisa la colonne vertébrale du prolétariat par le bras armé de la social-démocratie fraîchement passé dans le camp bourgeoise depuis sa trahison en 1914. S'ouvrit alors une répression sanglante : écrasement de la classe ouvrière et assassinat de son avant garde révolutionnaire, dont les militants les plus célèbres : Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht. Ainsi s'ouvrait une période de terrible contre-révolution qui marquait le début d'un tragique reflux du prolétariat mondial.

Afin de faire vivre et débattre les leçons de cette expérience historique essentielle du prolétariat, le Courant communiste international (CCI) organise des réunions publiques ouvertes à tous dans plusieurs pays.

Source : http://fr.internationalism.org
Source : message reçu le 18 octobre 16h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir