Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 29 septembre 2018 à 15h

Actualité de la lutte contre le racisme anti-Tsigane

Ca y est! C'est la rentrée de l'Atelier d'histoire critique!

Pour ce premier évènement de l'après-été, nous vous invitons à la bibliothèque de quartier du Vieux-Lille (25/27 Place Louise de Bettignies) pour venir écouter deux voix associatives antiracistes, celles des organisations Romeurope et la Voix des Rroms.

Perçus comme des éternels errants, comme menaçants et suspects, les Tsiganes (dont l'appellation recouvre des groupes spatialement et historiquement différents tels que les Manouches, Sintés, Rroms, Yéniches, etc.) sont la cible d'un racisme bien français depuis au moins 600 ans. Bien que la plupart d'entre eux aient acquis la nationalité française, ils ont été et sont toujours la cible de stéréotypes et du racisme de l'Etat. Du livret de circulation (aboli seulement en 2017 pour les non-sédentaires), aux listes restreintes de métiers pour les ressortissants roumains et bulgares, en passant par les politiques de démantèlements systèmatiques (et souvent illégaux) des camps de Rroms, ces populations sont aussi la cible de la libération de la parole raciste, tandis que leurs voix et leurs organisations sont systématiquement absentes de l'espace médiatique dominant. C'est cette injustice qu'il s'agira de contrebalancer.

Présentation:
La voix des Rroms est une organisation antiraciste Rromani décoloniale qui a été crée au printemps 2005 par des étudiants Rroms de différentes nationalités. Ses principales actions visent la lutte contre les discriminations, au travail de mémoire, et l'éducation populaire.

Le Collectif National Droits de l'Homme Romeurope, créé en octobre 2000, regroupe 45 associations et collectifs, qui ont pour objet commun le soutien et la défense des droits des personnes originaires d'Europe de l'Est, Roms ou présumées Roms, vivant en bidonville, squat ou autres lieux de survie en France.

L'entrée sera gratuite.

Nous contacter :
reflexexion.critiqueex@gmail.com
FB : Atelier d'histoire critique

Source : message reçu le 7 septembre 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir